5 astuces pour la remise en route de sa piscine au printemps

Profitez d’une piscine propre dès le retour des beaux jours ! Voici quelques astuces pour remettre efficacement en service votre piscine dès la fin de l’hivernage. Voici cinq points essentiels à respecter pour obtenir une eau de qualité dès le printemps et réduire les frais d’entretien de votre piscine.

Sommaire

  1. Quelle méthode choisir ?
  2. Réussir son hivernage c’est gagner en efficacité au printemps
  3. Attendre que le mercure monte
  4. Relancer sa piscine après un hivernage actif
  5. Remettre sa piscine en route après un hivernage passif

1 – La bonne méthode pour redémarrer sa piscine au printemps

Pour bien entamer la saison des baignades, il convient de relancer correctement le fonctionnement de son bassin. Il y a deux façons de procéder, selon que vous aurez effectué un hivernage actif ou un hivernage passif.

Dans les deux cas, la remise en route de votre piscine sera d’autant plus simple que son hivernage aura été correctement réalisé.

2 – Bien hiverner sa piscine c’est la relancer plus facilement

En effet, réussir l’hivernage de sa piscine est fondamental pour relancer plus facilement sa piscine au printemps ! Un hivernage, enclenché à temps et bien mené, vous permettra de relancer votre piscine sans grandes difficultés.

Par contre, dans le cas d’un hivernage tardif ou hasardeux, il faudra plus de travail et de patience pour rétablir la qualité de l’eau de votre bassin.

3 – Relance piscine au printemps : attendre que les températures remontent !

Comme pour démarrer l’hivernage, il vous faudra attendre le bon moment avant de remettre en service votre piscine. Mieux vaut, dans ces cas-là, démarrer trop tôt plutôt que trop tard.

Le meilleur moment pour terminer l’hivernage de son bassin correspond à la fin des grandes périodes de froid. Une fois les dernières gelées passées, (mars/avril dans le midi, avril/mai dans les régions les plus froides), vous pouvez passer votre piscine en mode « printemps ». Dans l’idéal, dès que l’eau de votre bassin atteint les 12°C.

Attention à ne pas dépasser les 15°C. Sauf pour les piscines traitées au sel par électrolyse. Au delà de 15°C, le risque de voir votre piscine tourner au vert augmente fortement. Même si l’hivernage de votre piscine est un succès : vous risquez de perdre du temps et de l’argent.

Si la remise en route de votre piscine se fait suffisamment tôt dans la saison, vous pouvez relancer la filtration tout en laissant le bassin couvert jusqu’aux premiers plongeons. Si les traitements d’hivernage ont bien été réalisés, les algues ne se sont pas encore développés.

 

température piscine

Dès que l’eau de votre piscine dépasse les 12°C, relancez la filtration

4 – Remettre sa piscine en service après un hivernage actif

Dans le cas d’un hivernage actif, vous avez continué de filtrer l’eau de votre piscine durant tout l’hiver. Vous aurez moins de travail à fournir pour retrouver une eau propre et limpide, prête pour la baignade.

Augmenter votre cadence de filtration

Plus l’eau se réchauffe, plus les micro-organismes comme les bactéries, les algues ou les champignons vont se développer. Donc, plus les températures augmentent, plus vous devrez filtrer l’eau de votre piscine.

Augmentez d’abord la durée de filtration quotidienne de votre bassin en fonction de la température. Voici comment déduire le nombre d’heures de filtration quotidienne de la température de l’eau : au delà de 12°C, le nombre d’heures de filtration correspond à la température de l’eau divisée par deux.

Par exemple, une eau à 14°C devra être filtrée durant 7 heures tous les jours.

Ce temps de filtration augmentera d’une heure chaque fois que l’eau prendra 2 degrés. Filtrer votre eau de préférence durant la journée. La nuit, les températures baissent et le rayonnement solaire, qui favorise la prolifération des algues, est nul.

Nettoyer fond, parois et ligne d’eau de votre bassin

Après une période d’hivernage de plusieurs mois, un nettoyage s’impose. Procédez à un nettoyage minutieux des parois et du fond de votre piscine, même si, à l’œil, ça ne vous semble pas sale ! Les premières impuretés que vous allez supprimer vous permettront de garder une eau limpide et claire à mesure que les températures vont grimper.

 

nettoyer piscine avant le printemps

La remise en route de sa piscine au printemps exige le nettoyage du fond et des parois

 

Mesurer et ajuster le pH de votre piscine

Dernière étape, avant de boucler la remise en service de votre piscine : vérifiez et ajustez le pH. Mesurez-le à l’aide d’un pH-mètre électronique, de liquides testeurs comme le rouge de phénol (phénol-sulfo-nephtaléine ou PSP) ou de simples bandelettes de papier pH.

Pour rappel, le pH de votre bassin doit se situer entre 7 et 7,4.

Réaliser un traitement préventif au chlore choc

Cette opération élimine un maximum d’impuretés et de micro-organismes avant l’arrivée des fortes chaleurs. Attention, pour être efficace à plus de 80%, votre chlore choc doit être réalisé dans une eau à pH faible (de 7 à 7,2).

Dans le cas d’un pH élevé (7,8/8), et d’une fortement calcaire, votre traitement au chlore ne sera efficace qu’à 20% !

Contrôlez et réglez donc votre pH avant de faire votre chlore choc.

5 – Remise en service de son bassin après un hivernage passif

Si, au début de l’hiver, vous avez opté pour un hivernage total ou passif de votre piscine, la remise en route prendra un peu plus de temps. Voici les étapes à suivre.

Retirer les accessoires nécessaires au bon déroulement de l’hivernage

L’hivernage passif se distingue en grande partie de l’hivernage actif par le fait que l’on abaisse le niveau d’eau sous les skimmers, et que l’on stoppe la filtration de l’eau après avoir vidangé la tuyauterie.

Retirer dans un premier temps tous les équipements relatifs à l’hivernage :

Nettoyer plage et margelles avant de passer au bassin

Remonter progressivement le niveau d’eau

Inspecter le local technique de votre bassin

C’est sans doute la partie la plus importante et la plus longue :  l’inspection et la remise en service de votre local technique sont indissociables d’une belle saison d’été.

 

inspecter local technique piscine après l'hiver

Apportez une attention particulière à votre système de filtration lorsque vous le redémarrer

Passer au nettoyage du bassin et des accessoires

Plus que quelques manipulations et vous pourrez enfin savourer le fruit de votre travail ! Mais d’abord : place au nettoyage de votre bassin.

Une fois votre bassin nettoyé, contrôlez l’état de vos équipements (plongeoir, échelle, etc.) et remettez-les en place.

Analysez votre eau et pensez à la rectifier si besoin. Vérifiez et stabilisez votre pH entre 7 et 7,4. Si vous procédez à traitement choc, il n’en sera que plus efficace avec un pH situé dans la bonne fourchette.

Laissez la filtration fonctionner 24 à 48 heures sans interruption, après votre traitement, pour retrouver une eau complètement saine et limpide.

Recouvrir la piscine en attendant l’été

Recouvrir votre bassin lui permettra de monter tranquillement en température et, surtout, vous le protégerez des intempéries et du vent qui véhiculent énormément de saletés.

Lorsque vous remiserez définitivement votre bâche pour l’été, nettoyez-la et séchez-la avant de la stocker à l’abri de l’humidité et des fortes chaleurs : sa durée de vie est à ce prix !

Vous n’avez maintenant plus qu’à assurer l’entretien général de votre piscine, en attendant les beaux jours !